Advanced Search
Advanced Search

0 MAD to 9.000.000 MAD

we found 0 results
Your search results

Vivre au Maroc

Le Maroc est un pays exceptionnellement sûr. Malgré une distribution de la rente semblable à celle de pays plutôt violents comme la Colombie ou le Mexique, le taux de délinquance au Maroc est bien plus faible. La sécurité dans la rue est généralement plus importante que dans beaucoup de villes européennes.

Respect de l’ordre établi
La faible délinquance malgré le fait d’être un pays avec tant d’inégalités est due au fait que la société est encore très traditionnelle. La surveillance des uns sur les autres afin « qu’un certain ordre des choses » soit respecté est central dans la société marocaine, et cela a ses avantages et ses inconvénients. L’un de ces avantages est la sécurité que l’on peut apprécier dans les rues (bien qu’elles puissent sembler chaotiques à première vue).

Les étrangers
Dans la rue, l’attention que reçoivent les étrangers est généralement fantastique. Les Marocains sont très habitués à la présence des Européens et font preuve de politesse et d’attention envers eux. L’hospitalité est une valeur essentielle pour les Marocains et le visiteur bénéficie toujours d’une meilleure attention que les habitués.

Faux guides
Le seul aspect qui assombrit ces agréables interactions avec les autochtones est le cas des fameux « faux guides ». Ces fouinards peuvent être terriblement lourds lorsqu’ils veulent nous guider même si nous n’en avons pas besoin. Cependant, il y a des guides qui peuvent être très utiles pour bien connaître les médinas (lisez le conseil ci-dessous).

CONSEIL
Face à un guide qui vous aborde dans la rue, vous avez 2 possibilités :
1) Refuser l’offre courtoisement, mais fermement dès le départ.
2) Accepter qu’il vous accompagne à condition d’accorder un prix clair dès le départ et de demander que la promenade ne comprenne pas des visites de magasins.

Vols
Le seul type de vol qui doit vous inquiéter est celui du pickpocket. Si vous faites attention à vos propres poches, vous n’aurez certainement aucun incident durant votre séjour.
Les vols avec violence sont très rares. Il faut simplement prendre des précautions de base de ne pas s’aventurer dans des zones peu fréquentées ni de marcher seul dans la rue à partir de 10 ou 11 heures le soir (minuit ou 1 heure en été).

Et qu’en est-il des femmes ?
Le seul danger significatif pour les femmes qui visitent le Maroc est de recevoir un peu trop de compliments. À part cela, il n’y a aucun danger spécifique supplémentaire, tant que, comme les hommes, elles ne s’aventurent pas dans des zones peu fréquentées.

Quant aux vêtements : portez ce que vous voulez (mais portez quelque chose : pas de topless bien entendu !). Plus sérieusement, il y a des touristes qui pensent qu’elles devront mettre un voile pour se promener au Maroc, mais cela n’est pas nécessaire, de fait la moitié des propres Marocaines décide de ne pas porter le voile. En effet, le Maroc est loin de ressembler à l’Iran ou à l’Arabie Saoudite.

Coût de la vie
En général, le Maroc est un lieu relativement moins cher que l’Europe (un trajet en taxi coûte un peu moins d’un euro, un café 60 centimes, une visite chez un spécialiste 20 euros…). Cependant, parfois étant considérés de luxe, certains produits peuvent coûter pareil ou plus cher qu’en Europe (connexion à internet, vêtements de marque, etc.).

Main d’œuvre

Mais c’est le faible prix de la main d’œuvre ce qui différencie le plus le pouvoir d’achat par rapport aux pays occidentaux. Une femme de ménage qui cuisine touche moins de 10 euros pour une journée de 8 heures. Il en est de même pour les jardiniers, gardiens, chauffeurs et toute sorte d’employés de maison. Cela permet d’avoir au Maroc une qualité de vie que peu de gens peuvent se payer en Europe ou aux États-Unis.

Plombiers, maçons et cie
Ce type d’employés est également bien moins cher, environ 10-15 euros par jour. En échange, n’attendez pas qu’ils soient aussi consciencieux pour faire leur travail que le professionnel européen qui gagne la même somme en une seule heure. Souvent, les étrangers se scandalisent du peu de ponctualité et du peu sérieux des ouvriers sans songer au fait qu’ils sont mal payés. C’est souvent une bonne idée de payer un peu plus de ce qui est habituel et avoir à la maison un travailleur content et avec de bien meilleures dispositions.

Achats
Au Maroc, il y a un « magasin de quartier » à chaque coin de rue. Ces magasins vendent un peu de tout et sont très utiles pour les oublis de dernière minute. Pour des achats plus importants, il vaut mieux de se rendre sur les marchés populaires ou dans les supermarchés.

Marchés
Les marchés colorés du Maroc constituent l’un de ses principaux attraits. Il est incontournable de les visiter pour acheter les produits les plus naturels, sains et savoureux sur la ligne des produits « écologiques » européens (mais sans les prix européens!).

Supermarchés
Les supermarchés et hypermarchés sont arrivés au Maroc il y a quelques années pour y rester. Ici, les Européens se sentiront en terrain connu et bien qu’il vaut mieux acheter de nombreux produits frais (viande, poissons, fruits) sur un marché populaire, ces endroits peuvent servir pour trouver des produits conditionnés en tout genre.

Alcool
Au Maroc, il n’est pas possible d’acheter de l’alcool comme dans n’importe quel magasin en France ou en Espagne. Il ya seulement quelques « magasins de spiritueux » dans chaque ville de taille moyenne (bien qu’il y en ait plus dans les villes comme Tanger ou Casablanca). En plus des magasins de spiritueux, dans les supermarchés, il est facilement possible d’acheter de l’alcool (et il se peut que vous ayez à demander où se trouve le rayon des boissons alcoolisées car il se trouve parfois dans un coin très discret).

Il y a deux fêtes qui auront des répercussions sur votre vie quotidienne lorsque vous vivrez au Maroc :

RAMADAN

Le Ramadan est la fête qui change le plus le cours de la vie quotidienne.
C’est un mois sacré durant lequel les Marocains musulmans jeûnent pendant la journée et mangent uniquement le soir. À chaque crépuscule, après un premier dîner à la maison, les gens sortent dans la rue à continuer de manger et boire et faire tout ce qu’ils ne peuvent pas faire pendant la journée. C’est l’époque où les rues sont le plus animées de l’année, avec du monde dans les rues jusqu’à 3 ou 4 heures du matin.

Ne mangez pas, ne buvez pas, ne fumez pas (et n’embrassez pas !)
Pendant le mois du Ramadan les étrangers ne doivent pas manger, boire ou fumer en public, car évidemment cela est considéré comme un manque de politesse de le faire devant les personnes pour lesquelles cela est interdit.

Le coup du baiser était un peu une plaisanterie, mais d’autre part, il faut quand même en tenir compte. Au Maroc, s’embrasser en public (pendant le Ramadan bien entendu, mais également en dehors du Ramadan) est encore tabou. De fait, si l’on y pense, ce n’est pas quelque chose spécifique aux musulmans, par exemple, encore dans les années 50, s’embrasser dans la rue en Europe était quelque chose d’osé.


Alcool pendant le Ramadan ?

Pour les Marocains la consommation d’alcool est strictement interdite pendant le Ramadan, que ce soit de jour ou de nuit, donc beaucoup de locaux qui vendent de l’alcool sont fermés pendant ce mois. Il existe cependant des endroits orientés vers le public étranger que vendent de l’alcool pendant ce mois, il s’agit de les trouver (grands supermarchés et hôtels et restaurants pour étrangers).

Le Ramadan bouge
Une autre particularité est que le Ramadan n’est pas fixe dans le calendrier. Par exemple en 2011 le ramadan occupera tout le mois d’août, en 2012 une partie de juillet et août, et ainsi de suite jusqu’à faire le tour complet du calendrier tous les 32 ans.

Plages désertes
Pendant les trois ou quatre prochanes années, le Ramadan aura lieu durant les mois d’été. Lorsque cela arrive, les plages sont presque désertes, car il est difficile de rester sous le soleil sans boire ni manger. Si vous souhaitez profiter de l’expérience de longues plages de sable blanc, où vous serez presque seul, profitez du mois du Ramadan pour vous reposer sur les côtes de Tétouan et Tanger.

 

 

FÊTE DU MOUTON

En arabe « Aid el Kebir » (la grande fête), cette fête change également selon le calendrier, car elle a lieu 70 jours après la fin du mois du Ramadan.
Bien qu’elle ne dure que deux jours, cette fête vous concernera, car elle paralyse entièrement le pays pendant ce temps.

Des moutons partout
Les jours précédents, vous commencerez à voir des moutons dans les endroits les plus inusuels, peut-être même au portail de votre immeuble. Ensuite, le jour de la fête, toutes les familles sacrifient leur animal (parfois dans les maisons) et font un repas de famille à base de sa viande.

Choquant mais pacifique
Durant le jour du sacrifice, les scènes de rue peuvent être un peu impressionnantes pour les esprits sensibles : du sang qui coule dans les caniveaux, des enfants en train de brûler des têtes de brebis sur bûchers, des odeurs fortes, des longs couteaux, etc. Bien que cela peut être choquant pour un touriste qui n’a pas été prévenu, tout cela est du plus pacifique (en ce qui concerne les humains bien évidemment).

CONSEIL
Achetez des provisions pour 3 ou 4 jours avant que la fête ne commence, car durant la fête du mouton et les deux jours qui suivent, tout sera fermé (que ce soit public ou privé).

Le climat marocain est très varié. On y trouve des déserts mais aussi dest stations de ski, en passant par des plages méditerranéennes tempérées et des zones vertes de campagne qui rappellent plus l’Irlande qu’un pays d’Afrique.

La région de Tanger-Tétouan
La région du Cap Nord jouit d’un climat principalement méditerranéen très doux où il ne fait jamais ni trop froid ni trop chaud. Bien qu’il pleuve parfois copieusement, quelques moments après le soleil réapparait, plus brillant que jamais. Le résultat est un paysage vert qui rappelle la campagne anglaise, mais qui contrairement à cette dernière, est inondé de soleil 300 jours par an.

Quand y aller
Pour profiter des plages et pouvoir nager sans avoir froid, visitez la région en juin, juillet, août et septembre. Si vous souhaitez passer des vacances plus fraîches, venez pendant le reste de l’année. Y compris pendant les mois les plus froids (décembre, janvier et février) un léger blouson vous suffira pour être à l’aise dans la rue.

Hôpitaux et cliniques
Les hôpitaux publics du nord du Maroc laissent beaucoup à désirer en termes d’équipements, personnel et hygiène. Mais il existe des cliniques privées avec des services de bien meilleure qualité, à des prix tout à fait accessibles pour le visiteur européen, avec les meilleurs médecins, souvent formés à l’étranger, qui abandonnent le public où la rémunération est trop faible pour les attirer.

Les 4 cliniques privées de Tétouan sont :

Clinique du Croissant Rouge de Tétouan

Adresse : Avenue Hillal Al Ahmar (Avenue du Croissant Rouge)
Tél. 1: 05 39 70 13 10
Tél. 2: 05 39 70 13 11

Clinique Nakhil
Adresse : 74, avenue Hassan II
Tél. 1: 05 39 96 26 00
Tél. 2: 05 39 96 27 00

Clinique Rif
Adresse : 242, avenue des FAR
Tél. 1: 05 39 99 91 42
Tél. 2: 05 39 99 91 43

Clinique Tétouan
Adresse : Avenue Mohammed V (quartier scolaire)
Tél. 1: 05 39 96 49 78
Tél. 2: 05 39 96 42 52

Las 4 cliniques privées de Tanger sont :

Clinique du Val Fleuri

Adresse : Km 17, route de l’aéroport
Tél. 1: 05 39 33 30 72
Tél. 2: 05 39 93 32 93

Clinique Assalam
Adresse : 10 avenue de la Paix
Tél. 1: 05 39 32 25 58
Tél. 2: 06 61 29 30 35

Clinique du Croissant Rouge de Tanger

Adresse : 6, Rue Mansour Eddahbi
Tél.: 039 94 25 17

Clinique Tingis
Adresse : Avenue Abou Bakr Arrazi
Tél. 1: 05 39 94 69 90
Tél. 2: 05 39 94 69 91

Cabinet médical privé
Au Maroc, il ne manque pas de médecins généraux ou spécialistes avec un cabinet privé. Tout comme les médecins qui travaillent dans les cliniques privées, bon nombre de ces professionnels se sont formés à l’étranger et auront souvent des facilités pour communiquer avec vous dans votre langue ou pourront au moins utiliser le français comme langue franque.

L’attention est généralement excellente et relativement moins chère qu’en Europe. Les prix varient entre 100 et 150 DH pour une consultation à un médecin de famille. Et de 150 à 200 DH pour un spécialiste. Vivant au Maroc, la meilleure façon de trouver un médecin est par recommandation de connaissances, mais presque tous peuvent être trouvés sur la version on-line des pages jaunes marocaines (http://www.pj.ma/).

Eau
Il existe un mythe parmi les visiteurs étrangers : boire de l’eau du robinet au Maroc est dangereux. Le résultat de cela est que le visiteur passe son séjour à boire de l’eau en bouteille alors que l’eau du robinet au Maroc est très sûre.

Vaccins
Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour entrer au Maroc, mais il y a des vaccins optionnels qui peuvent être faits avant votre arrivée dans le pays :
• hépatites A et B
• fièvre typhoïde
• diphtérie
• rage
• tuberculose

Pharmacies
Il y a des pharmacies partout au Maroc. On y trouve la plupart des médicaments « importants » qui existent dans les pharmacies européennes. Cependant, si vous avez besoin d’un type de médicament plus particulier ou d’un produit de pharmacie de type cosmétique, mieux vaut en apporter suffisamment dans vos bagages au cas où il ne serait pas vendu.

Passeport oui, visa non
Les citoyens de la plupart des pays européens, d’Amérique du Nord, d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Japon n’ont pas besoin de visa pour aller au Maroc. Seul un passeport est nécessaire.

3 mois
Le visiteur peut rester dans le pays trois mois. Après ces trois mois, vous pouvez sortir du pays et entrer à nouveau (y compris le même jour) pour une autre période de trois mois, et ce, autant de fois que vous le désirez.

Carte de séjour
Si vous sortez et entrez tous les trois mois, vous pourrez passer au Maroc, tout le temps que vous souhaitez. Cependant, si vous passez la plupart de l’année au Maroc, cela peut terminer par être gênant. Dans ce cas, il peut être intéressant d’obtenir une carte de séjour.

Vous devez justifier que vous possédez ou louez une résidence dans le pays et que vous disposez des moyens suffisants pour subvenir à vos besoins économiquement. Dans le cas particulier où vous travaillez au Maroc ou si vous avez ouvert une entreprise dans le pays, obtenir la carte de séjour vous sera très facile.

Douanes
Une personne qui visite le Maroc peut entrer les produits suivants sans payer d’impôts :
– 200 cigarettes 50 cigares
– 1 bouteille de vin et 1 bouteille de spiritueux
– 1 flacon de parfum
– 1 appareil photo, 1 caméra vidéo et des jumelles
– 1 PC.
De nombreux autres produits sont soumis à des droits de douane, cependant, dans la pratique, si vous êtes discret, de nombreuses choses peuvent être introduites sans avoir à payer de taxes.

Amener sa voiture pour quelques mois
Si vous pensez utiliser une voiture étrangère au Maroc pendant moins de 6 mois par an, vous pouvez avoir recours à l’accord d’admission temporaire de véhicules. Ainsi, vous ne payerez aucun impôt d’importation pour utiliser votre voiture au Maroc.

CONSEIL

Les 6 mois peuvent être suivis ou cumulés, mais le total ne peut pas être supérieur à 6 mois par an. Pour tout excès au-delà des 6 mois vous vous exposerez à une forte amende.

Amener sa voiture de façon permanente
Les impôts sur l’importation permanente de voitures étrangères rendent cette option relativement chère. En outre, sachez que pour pouvoir importer une voiture de façon permanente, vous avez besoin d’une carte de séjour.

Acheter une nouvelle voiture
Les impôts sur l’importation de voitures achetées à l’étranger sont si élevés qu’il est souvent plus économique de les acheter à l’intérieur du Maroc. D’autre part, au Maroc, il y a un bon marché de voitures d’occasion.

La monnaie
La monnaie nationale, le dirham (DH), équivaut approximativement (2011) à :
1€ = 11 DH
1 £ = 13 DH
1 $ = 8 DH

Change
Il n’y a aucune limite à l’importation de devises étrangères au Maroc. La plupart des banques et de nombreuses agences de change dans les rues commerciales pourront changer vos devises. Les taux de change sont pratiquement les mêmes partout.

Mais le dirham n’est pas convertible
Bien que de façon informelle il est parfois possible de changer des dirhams en devises étrangères, officiellement cela est strictement interdit. Ainsi, si vous pensez ouvrir un compte au Maroc sur lequel virer de l’argent depuis vos comptes étrangers, vous avez intérêt à ouvrir un compte bancaire en dirhams convertibles pour pouvoir un jour rapatrier cet argent.

Comptes bancaires convertibles
Ces comptes bancaires permettent de revirer de l’argent dans votre pays d’origine. Si vous envoyez des devises étrangères sur un compte bancaire marocain non convertible, l’argent que vous avez viré ne pourra pas être à nouveau viré dans votre pays d’origine.
De toute façon, il est peu probable que vous ouvriez un compte bancaire non convertible, car par défaut c’est le type de compte que toutes les banques ouvrent pour les étrangers.

Guichets
Si vous êtes en visite, ou résident mais n’avez pas besoin d’un compte bancaire marocain, il peut vous suffire de tirer de l’argent des guichets automatiques qui servent le réseau de votre banque (les cartes les plus populaires comme Visa, Mastercard et American Express peuvent être utilisées dans presque tous les guichets). Le maximum d’argent que vous pourrez tirer par semaine depuis un guichet est de 5000 DH.

Payer avec la carte
Le paiement avec carte de crédit dans les commerces, restaurants et hôtels n’est pas aussi courant qu’en Europe ou aux États-Unis. Normalement, cela dépend de la catégorie du commerce : les boutiques d’un certain niveau, les bons restaurants et les hôtels de trois étoiles et plus accepteront certainement vos cartes. Le reste des établissements ne les acceptera certainement pas.

Compare Listings